Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 19:46

coeur-sable.jpgLa semaine dernière, le grand-père de mes enfants (le père de mon ex-mari) est décédé brutalement, à l'âge de 86 ans.

C'était la première fois que mes garçons, âgés de 16 et 18 ans, sont confrontés à la mort d'un proche. Ils avaient la chance jusque là d'avoir leurs 4 grands-parents vivants, en bonne santé et plutôt disponibles.

Etant tous chez leur père au moment du décès, ils l'ont donc accompagné chez leur grand-mère et ont vécu de très près tous les évènements liés au décès. Ils ont également pu participer à la préparation de la cérémonie des obsèques.

 

Je suis venue les rejoindre pour les obsèques. Même si je n'avais plus du tout de contact avec mon ex-belle famille, et que mon ex-mari ne souhaitait pas vraiment ma présence, il me paraissait important d'être présente pour mes enfants. Certains d'entre eux m'ont d'ailleurs clairement manifesté le désir que je sois là.

 

C'était très émouvant pour moi, en tant que maman, de voir mes enfants si tristes, parfois pleurer à chaudes larmes, et de ne pas pouvoir les prendre dans mes bras...car je suis restée en retrait, les laissant avec leur père et leur grand-mère.

 

Beaucoup d'émotion aussi pour moi lors de la cérémonie, durant laquelle mes enfants (au moins trois d'entre eux, le quatrième, totalement braqué vis à vis de tout ce qui ressemble de près ou de loin à la religion, n'ayant pas voulu participer) ont été très présents pour dire au revoir à leur grand-père, par de multiples petits gestes.

 

Difficile de ne pas pleurer quand Sylvain a pris son Saxo pour jouer, face à la nombreuse assistance, un morceau de jazz, musique qu'aimait particulièrement son grand-père. Un morceau tout en finesse et en retenue, joué remarquablement juste et avec coeur.

Difficile de ne pas pleurer quand les deux autres ont allumé les cierges.

Enfin, difficile de ne pas pleurer quand l'ainé a lu un petit texte d'Adieu, qu'il avait préparé avec l'aide de sa grand-tante, mais où on sentait avec des mots très simples tout ce qu'il ressentait pour son grand-père, l'image qu'il en avait et souhaiter garder. Et surtout ce constat de ne pas lui avoir dit de son vivant tout son amour pour lui...

 

Nous en avons parlé à la sortie de la célébration...et il a su dire, lui qui a tant de mal à exprimer ses émotions, qu'il avait réalisé que jamais ils n'avaient pensé à dire à leur grand-père (mais aussi à leurs autres parents proches) des paroles d'amour ou de reconnaissance.

 

C'est une chose que je n'ai découvert que récemment, grâce à mon nouveau compagnon, comme il est important de dire aux gens qu'on les aime, qu'on les admire, qu'on les remercie pour ce qu'ils sont ou ce qu'ils font...


Et je souhaite de tout mon coeur (mais j'en suis déjà persuadée) que cette expérience nouvelle et douloureuse pour mes enfants les ont fait grandir, et leur ont fait prendre conscience de l'importance ...

de dire aux gens qu'on aime qu'on les aime.

 

 

On ne dit jamais assez aux gens qu'on aime qu'on les aime (Louis Chédid)

 

Ces parents, Ces amis
Ces femmes qu´on affectionne
Avec lesquels on dort, on dîne
On parle au téléphone
Souvent, quand nos regards se croisent
Y a comme une chaleur
Mais de là à en faire des phrases
Trop de pudeur, trop de pudeur

{Refrain:}
On ne dit jamais assez
Aux gens qu´on aime
Par peur de les gêner
Qu´on les aime
On leur dit jamais assez
Que sans eux, sans elles
On serait même pas la moitié
De nous-mêmes

Avant de nous dire au revoir
De marcher à l´ombre
Avant que sur notre histoire
Le rideau tombe
J´ veux déclarer à tout ce petit monde
Qui m´entoure
La vie, la vie serait d´un sombre
Sans vous autour, vous tous autour

{au Refrain}

Qu´y a-t-il de plus important
La raison ou les sentiments?
On ne dit jamais assez
Aux gens qu´on aime
On leur dit jamais assez
Qu´on les aime

Je vous aime!

Partager cet article

Repost 0
Published by maryvonne - dans Chronique d'une maman
commenter cet article

commentaires

anti snoring devices 28/02/2014 08:04

Life takes some unexpected decisions. It takes away our dear ones. Most awkward thing is that we know their value only after their departure. It was such nice feeling to go through each line of your share.

Pierrette Richard 08/08/2013 22:40

Il y a quelques temps, j'ai écrit un article sur le même sujet...en allant dire adieu à mon "ancienne" mamie...
Le temps, la routine, la distance, la peur parfois nous empêche de parler...Comme c'est dommage...

catiechris 08/08/2013 09:53

je te pique ton idée je la mets sur mon blog cette semaine, sais tu que je suis grand mère depuis le 17 juillet d'un petit Bastien, merci pour ton com ! et bonnes vacances de deux mois, le
pied...Mais attention ça va passer si vite !

Florence 29/07/2013 18:29

Merci pour ce merveilleux billet Maryvonne ♥

Valérie 29/07/2013 14:06

C'est bien vrai ! Il n'y a pas très longtemps, j'ai dit à mes parents que je les aimais... Je crois que je ne l'avais jamais dit ! Je me suis sentie bien après ! J'en ai aussi parlé à ma grande
fille il y a quelques jours car ma mère ne veut plus la voir mais elle, ne lui a toujours pas présenté d'excuses et je pense que c'est à ma fille de faire le premier pas... Je lui ai dit que le
jour où ce sera trop tard... elle risque fortement de le regretter pendant longtemps !

Présentation

  • : Maman de famille nombreuse...presque zen !
  • Maman de famille nombreuse...presque zen !
  • : Agée de 48 ans, Maman de 4 garçons (18 ans et des triplés de 17 ans),mais aussi Femme et Educatrice Specialisee, je vous partage mes coups de coeur, mes trucs de maman, mes petits bonheurs, mes découvertes, mes pensées...Ce blog est avant tout un blog d'échange et partage, alors Bienvenue à vous.
  • Contact

Image du Blog nouvellescles.centerblog.netChaque instant est bonheur

A qui est capable de le voir comme tel.

Henri Miller
 

Diapositive1-copie-8

zen-menus-copie-1.jpg

zen recettes