Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 09:59

le-bonheur-dans-sa-main.jpgAujourd'hui est un jour de Joie et de grande Emotion pour moi.


Pour ceux qui suivent un peu mon blog depuis quelques années, j'ai laissé entendre, sans rentrer trop dans les détails, que ma vie familiale est plus que compliquée. Seul un de mes ados vit encore avec moi, les 3 autres ayant fait le choix de vivre avec leur père. L'un d'entre eux n'a pas souhaité me revoir, disant du mal de moi, ne répondant pas à mes invitations, mails, cartes postales etc. Je ne l'avais pas vu depuis plus de deux ans. Mais je lui avais toujours tendu la main, répétant que je l'aimais toujours, de façon inconditionnelle, et qu'il resterait toujours mon garçon...

Aujourd'hui, je suis passé prendre Sylvain (celui qui vit avec moi) chez son père, où il passe sa semaine de vacances, pour aller à la mairie faire un passeport.

Nous avions eu hier soir une discussion un peu vive avec mon chéri à ce propos, lui pensant qu'il aurait pu me rejoindre directement à la mairie (façon de travailler son autonomie), moi me disant qu'au fond, cela ne me dérangeait pas de passer le prendre...J'avais d'ailleurs rajouté que c'est souvent lors des trajets en voiture que se font les discussions les plus profondes, que la parole se libère. J'avais aussi fait référence à mon mémoire sur la Rencontre, où je dis que les rencontres se font là où on ne les attend pas forcément, mais que c'est en "sortant" de chez soi, par des gestes vers les autres, des petites attentions, que peut se créer le terreau de rencontres inattendues.

 

Je ne croyais pas si bien dire. J'attendais sur le trottoir pendant que Sylvain se préparait, lorsque j'ai vu...un beau garçon blond sortir de la maison et venir vers moi. "Bonjour maman !". Mon fils, que je n'avais pas vu depuis plus de deux ans,  venait vers moi, tout intimidé mais apparemment heureux d'avoir osé cette démarche.

Nous sommes tombés dans les bras l'un de l'autre, pour une belle accolade, longue et forte. Quelle émotion ! Je n'ai pas caché mes larmes, et je lui ai dit comme j'étais émue et heureuse de le revoir. Comme il a changé en deux ans ! Je ne suis pas sûre que je l'aurais reconnu dans la rue ! Mais il m'a dit la même chose, à priori, j'ai aussi beaucoup changé (coupe de cheveux, vêtements, look général)...Nous avons échangé quelques mots, quelques banalités bien sûr. Que dire après deux ans ? L'essentiel n'était pas là, mais dans ce premier geste de réconciliation, le plus dur, et je l'admire d'avoir osé un geste qui a du être difficile.

Sylvain nous a rejoint, tellement heureux que son frère ait fait cette démarche. Il l'avait tanné au corps pendant des semaines pour qu'il revienne me voir, sans succès. Mais aujourd'hui, il n'est pas intervenu et s'est retrouvé tout surpris !

Mon fils ainé est ensuite venu nous rejoindre. Et je me suis retrouvée au milieu de 3 de mes 4 grands garçons, maman heureuse et émue.

 

Bien sûr, le chemin de la réconciliation est encore long. Mais sans ce premier pas, ce chemin n'était même pas imaginable pour moi...

 

Cela me conforte dans toutes mes réflexions actuelles sur la Rencontre, et un certain nombre de concepts développés dans mon mémoire...En particulier je parle de la notion de temporalité : Chacun a son temps pour la rencontre, et on a beau tout mettre en place, si l'autre n'est pas prêt, si ce 'n'est pas SON temps, alors la rencontre ne se fera pas. Cela rejoint aussi la notion de "démaîtrise" : On ne peut pas tout contrôler...

Mais on peut créer les conditions favorables...en osant sortir de chez soi, de sa routine, s'ouvrir aux possibles, faire des actes gratuits...qui pourront être le terreau de belles rencontres, comme celle qui m'a été donné de vivre aujourd'hui.

 

J'ai démarré un livre dont je reparlerai dans un autre article : "L'art de faire la paix au quotidien. Petit manuel pour apaiser sa relation aux autres" de Anne Ducrocq. C'est un petit bijou de réflexion, à savourer peu à peu, à méditer, pour l'intégrer peu à peu dans sa vie. Juste un petit extrait qui me parait bien à propos :


"Chaque jour est encore un jour pour (s')étonner. S'étonner, c'est accepter d'être là où les choses se présentent, c'est renoncer à tout -ce que l'on sait, ce que l'on pense, ce que l'on croit- pour être présent à ce qui se présente".

 

Aujourd'hui, je n'ai pas envie de réfléchir à la suite, à ce qui a pu le motiver pour revenir à moi, à ce que je dois faire ou ne pas faire maintenant...j'ai juste envie de m'étonner et de m'émerveiller.

cris-de-joie.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by maryvonne - dans Chronique d'une maman
commenter cet article

commentaires

Céline 18/05/2013 20:56

Bonsoir Maryvonne,
Je vous conseille vivement 2 livres qui m'ont appris ce qu'était la pleine conscience (si toutefois vous ne les avez pas encore lus) :
- "Le pouvoir du moment présent" d'Echkart TOLLE
- "Quand la conscience s'éveille" d'Anthony de Mello
J'ai commencé à m’intéresser à la spiritualité avec ces 2 bouquins très accessibles à des gens trop pensant (comme moi). Je vous souhaite bonne lecture et surtout l'EVEIL. Bonne continuation
Meryvonne. Au plaisir de vous relire

lavipo 13/05/2013 09:05

Très touchant ... je vous ai lue avec émotion

fred 08/05/2013 19:32

je suis heureuse de lire ces lignes. J'espère que vous allez poursuivre ce chemin de la réconciliation

Monette 04/05/2013 13:31

Je vous ai lu avec émotion...
Savourez ce moment.....

Pierrette Richard 03/05/2013 12:42

Je suis heureuse pour toi, rares sont ceux qui font un pas...

Présentation

  • : Maman de famille nombreuse...presque zen !
  • Maman de famille nombreuse...presque zen !
  • : Agée de 48 ans, Maman de 4 garçons (18 ans et des triplés de 17 ans),mais aussi Femme et Educatrice Specialisee, je vous partage mes coups de coeur, mes trucs de maman, mes petits bonheurs, mes découvertes, mes pensées...Ce blog est avant tout un blog d'échange et partage, alors Bienvenue à vous.
  • Contact

Image du Blog nouvellescles.centerblog.netChaque instant est bonheur

A qui est capable de le voir comme tel.

Henri Miller
 

Diapositive1-copie-8

zen-menus-copie-1.jpg

zen recettes